LA MISSION PERTINENTE: Sauver la patrie du danger d’implosion et de balkanisation.

Si je devais entrer au gouvernement pour servir la nation aux côtés du Chef de l’Etat et SEM le Premier Ministre Sama Lukonde, ça aurait été pour occuper le ministère de La Défense Nationale.

Je me serai fixer comme priorités immédiates: 1) l’arrestation à titre préventif de tous les commanditaires présumés des massacres à l’Est ( y compris les politiciens pointés du doigt la le président de l’Assemblée Nationale) , 2) la suspension de tous les officiers militaires suspectés d’avoir une double ou triple nationalité; 3) la mobilisation d’un million de jeunes civils congolais pour accompagner nos FARDC dans leurs efforts d’éradication de groupes armés. Ces jeunes seront rassemblés dans le Corps des Volontaires pour l’Auto-Defense de la République (CVADR). Ils recevront une formation civique et paramilitaire avant d’être déployés le long de nos frontières pour des missions de surveillance et d’appui aux populations locales. Leur tâche principale sera de barricader toute la frontière Est avec le placement d’un mur en fer barbelé pour limiter les infiltrations des forces négatives.

La paix et la sécurité à l’Est du Congo ne seront jamais possible sans une prise de conscience nationale aiguë et sans la mobilisation populaire. C’est une guerre de prédation économique qui est est menée contre notre peuple. Pour y mettre fin, il faudra d’abord temporairement fermer les frontières et interdire toute activité minière dans cette partie du pays pour une durée à déterminer par les experts de manière à asphyxier ou atrophier les entreprises qui y opèrent profitablement grâce au chaos qu’elles y entretiennent.

IL NOUS FAUT METTRE FIN À CES MASSACRES.

Laisser un commentaire